Amaltis, une proximité
gagnante pour l’environnement

Amaltis et les engrais de mélange ;
la bonne dose au bon moment et bon endroit :

AMALTIS, précurseur des engrais de mélange depuis 1975 promeut la bonne dose de matière fertilisante au bon moment et au bon endroit. Elle encourage ainsi ses clients et donc les agriculteurs à réaliser des analyses de sols et de plantes afin de pouvoir proposer, à partir de 10 tonnes seulement, des formules d’engrais adaptées au besoin réel des cultures. Pas de surdosage synonyme de pertes dans l’environnement mais aussi de surcoût inutile pour l’agriculteur. AMALTIS soutient ainsi une fertilisation raisonnée.

Eco-contributeur SOVEEA : la bonne démarche !

AMALTIS contribue au recyclage des emballages vides de matières fertilisantes en cofinançant leurs collectes. Ainsi AMALTIS est éco-contributeur auprès de SOVEEA (SOciété de Valorisation des Emballages des Eco-actions des engrais et d’Amendements).

Après recyclage, les matières plastiques (polyéthylène et polypropylène) peuvent être réutilisées de différentes manières : clayettes et pots pour l’horticulture, toitures végétales, panneaux photovoltaïques, bacs de stockage et de manutention pour les entreprises et les collectivités, éléments de chantier pour le bâtiment et les travaux publics, basses pièces pour l’industrie automobile…

Réduction des émissions de gaz précurseur de particules fines :

Composé de 2 installations classées SEVESO seuil bas, l’environnement est au cœur de la démarche d’AMALTIS.

Soucieux de l’impact environnemental de ses produits, outre la promotion des engrais de mélange, AMALTIS fabrique dans sa nouvelle installation de La Rochelle (2018) des urées tamisées avec inhibiteur(s) d’uréase. Ces produits permettent de limiter considérablement la volatilisation ammoniacale et préservent le milieu ambiant de particules fines conformément aux objectifs prévu par Le Plan national de réduction des émissions de polluants atmosphériques (PREPA) et par la directive européenne 2016/2284 CE du 14 décembre 2016.

Cet atout environnemental permet également aux agriculteurs de bénéficier d’un produit à haute valeur agronomique. L’azote ne se perd plus dans l’atmosphère mais est disponible pour les cultures (cf résultats pluriannuels Arvalis).

Utiliser la nature pour optimiser le minéral :

Certains éléments permettent d’optimiser l’efficacité des engrais minéraux apportés ou déjà présents dans le sol (P2O5notamment) permettant d’utiliser des équilibres d’engrais moins chargés. AMALTIS propose ainsi :

  • Fert’AMB : fertilisant couplé au carbonate de calcium granulé qui par son action amendant permet de développer la microbiologie du sol et de le structurer facilitant ainsi le développement racinaire et l’absorption des éléments fertilisants.
  • BIOSTIMULANT : gamme de fertilisants associés à des biostimulants homologués qui permettent le développement racinaire, la valorisation de P2Oimmobilisé dans le sol, …